Le WWOOFING En Australie

Le WWOOF (Willing Workers On Organic Farms) ça veut dire, Travailleurs bénévoles dans des fermes organiques.

En Australie, le wwoofing est très répandu.

Le principe du wwoofing : Vous travaillez à la ferme une demi-journée maximum (entre 4 et 6h) et en contre partie, vous êtes nourri, logé.

L’ambiance est bonne enfant, vous partagez la vie de famille. Il existe même du wwoofing ou vous pouvez emmener vos enfants ! N’est ce pas fantastique !

Comment ça marche : Vous achetez le livre du wwoofing qui coûte dans les 60 dollars si mes souvenirs sont bons. A chaque livre correspond un numéro de « Membership » valable pendant une année et une petite assurance accident qui vous couvrira uniquement pendant vos activités wwoofing.

Le livre vous propose des fermes agrées dans plusieurs états d’Australie. Une brève description commente l exploitation et le genre de volontaires recherchés

Beaucoup d’étudiants ou de WHV tentent l’expérience pendant leur séjour en Australie.

C’est un très bon moyen de :

–          Découvrir la vraie vie australienne, loin des parcours touristiques

–          Rencontrer des locaux

–          S’initier à la culture organique, la bio dynamique et la permaculture

–          Apprendre à mieux connaître les mœurs australiennes

–          Faire un break avec les grandes villes et la pollution

–          Voyager à l’intérieur des terres australiennes

–          Voir pleins d’animaux à l’état sauvage

Durant votre wwoofing, attendez vous à de nombreux travaux divers et variés. Vous pourrez traire des chèvres, vous occuper des chevaux, nettoyer les écuries, élaguer des arbres, creuser des digues, nourrir les poules, planter des arbres, récolter des fruits et légumes, couper du bois, repeindre un bâtiment, récolter du miel.. tout dépendra de l’activité principale de la ferme que vous aurez choisie.

Sachez qu’il n’y a pas une ferme qui se ressemble et vous trouverez forcément un endroit et une famille dont vous garderez un très bon souvenir.

Les familles sont très accueillantes et très ouvertes. Les fermiers ont un bon sens de l’humour et vous mettront à l’aise rapidement, mais ils attendront aussi de vous que vous vous intégriez et travailliez dur. En effet, il faut mériter couvert et logis..

Donc vous l’aurez compris, pour faire du wwoofing, il faut tout de même être en bonne condition physique. Il faudra aussi :

–          Etre agé entre 18 et 80 ans

–          Avoir un visa valable (le visa touristique est valable puisque vous ne travaillez pas en échange d’un salaire)

–          Rester minimum 2 nuits

–          Etre non fumeur sera un plus, car beaucoup de fermiers refusent les fumeurs

–          Etre sociable et avoir la capacité de s’intégrer

–          Etre prêt à ne pas manger de viande, beaucoup d’entre eux sont végétariens..

–          Ne pas avoir de problèmes de dos

–          Etre prêt à être coupé du monde… en effet, vous serez au milieu de nulle part.. et si vous aimez sortir en ville le week-end, ça va être compliqué, car vous serez à au moins 1h de route de la première gare.

Que faut-il penser à emporter :

–          Un chapeau

–          Des lunettes de soleil

–          De la crème solaire

–          Des gants de travail

–          Des bottes en caoutchouc (important..)

–          Un sac de couchage (on ne sait jamais)

–          Et un ipod

–          Une guitare

–          De la bonne humeur

Je ne peux que vous recommander le wwoofing. C'est vraiment est une très belle expérience, si vous en avez l’occasion, essayez…vous ne regretterez pas !

Tags: , , ,

Leave a Comment

Login